Turbine éthanol basse température

 

plaquette-page-titre-turbine-ethanol-1.jpg

page-interieure-turbine-ethanol.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez peut être chez vous ce type d'objet. Cherchant à comprendre son fonctionnement, j'ai, par l'entremise d'un ami sur ma page Facebook, découvert que cela foinctionne par un principe physique appelé Loi de Charles.

Fonctionnant à basse température, je me demande si l'on ne peut pas en faire un développement de grande taille pour produire un travail.

Au coeur de ce mécanisme, une turbine en matériau synthétique pour résiter à la corrosion, fonctionnant dans les deux sens, agirait comme une mini usine marémotrice.

Un clapet anti retour pourrait même agir pour réaliser un stockage de masse.

L'avantage d'un système basse température est de pouvoir valoriser une cogénération, de travailler en cycle solaire thermique.

J'ai déjà songé au mode de transmission du mouvement en milieu corrosif.

Nous avons là un cycle fermé, sécurisé, utilisable en de nombreuses situations variées, adaptatif.

Sachez que les principes d'échanges de chaleur, de transmission du mouvement etc... sont déjà bien avancés, mais ne seront pas publiés.

Pour s'amuser un peu, une image qui monter que ce principe ne s'applique par qu'aux thermomètre ou aux gadgets:

Eh oui, on peut même faire du café avec ce principe!

Ce type de "hand boiler" est, pour moi, la version la plus commode pour une application industrielle. Devinerez-vous pourquoi? J'attends vos commentaires...

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×